Anastasia, la petite fillette biélorusse sauvée par une chaîne de lettre en 2002

C’était il y a 15 ans, et Anastasia n’a jamais oublié. L’avènement des réseaux sociaux lui a permis de contacter des journalistes pour envoyer un grand message de remerciement à tous ceux qui ont participé, par-delà le monde, à la chaîne de lettre destinée à la sauver.

En effet, la petite Anastasia souffrait alors d’une maladie très difficile à soigner, qui nécessitait des soins coûteux que ses parents ne pouvaient pas assumer seuls. Le médecin de la famille a eu l’idée de recourir à la chaîne de lettre pour financer les soins : il s’agissait de transmettre un e-mail au maximum de vos amis afin de sauver la petite, car un milliardaire russe avait promis de verser 5 centimes par e-mail transmis.

C’est ainsi que la petite a pu recevoir 168 000 euros pour éviter que la maladie mortelle ne se développe.

Merci à tous ceux qui ont participé à cette chaîne de mails ! Anastasia vous est éternellement reconnaissante.