Une bouddhiste désespérée immole par le feu sa fille de 4 ans pour alerter l’opinion contre le FN

Le désespoir de la pauvre femme était à son comble. Elle a sondé tout son entourage, et personne ne soutient Macron, il n’y avait que des abstentionnistes et des électeurs FN dans son entourage de consanguins de souche.

S’ajoutait à cela le dégoût d’avoir enfanté d’un enfant non-métis qu’elle n’a pas pu avorter au 6e mois de grossesse à cause de l’interdiction liberticide de l’IVG en France… On ne peut pas juger la douleur des gens qui ont une vie aussi dure.

Elle a alors choisi le suicide par procuration, mettant le feu à sa fillette de 4 ans dans l’espoir de retenir l’attention nationale et d’alerter sur le danger du FN. Une manifestation qui a été retransmise en direct sur Facebook Live à plus de 5000 internautes.

Interrogée, elle assume tout : « Je ne regrette pas mon geste. Grâce à cela, beaucoup de gens comprennent la gravité de la situation. On ne peut pas laisser la Peste Brune triompher en France.«