Les cours de Français et de mathématiques en option à l’école

Le gouvernement est bien décidé à poursuivre sa réforme en profondeur de l’enseignement, puisque la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé hier que les cours de français et de mathématiques deviendront optionnels dans la plupart des établissements, et ce malgré les protestations des enseignants, des personnels d’établissements, de leurs syndicats, des parents d’élèves, des élèves et des anciens élèves eux-mêmes.

Les résultats obtenus des nouvelles manières d’enseigner à l’école-pilote du projet, l’école élémentaire publique Boissière dans le 16e arrondissement parisien, ne permettent plus de douter de la pertinence de la réforme :

« Les tests d’aptitudes tridimensionnels ont montré que ces enfants, qui ont bénéficié pendant près de cinq mois de cette approche novatrice pour acquérir des compétences, ont des résultats 23% supérieurs à la moyenne nationale » a rappelé la ministre. « Cela montre que le Français tout comme la mathématique peuvent être enseignés d’une autre manière, de façon indirect via des approches multidisciplinaires, en particulier en inculquant des bases de tunisien, d’algérien, de marocain et d’irakien aux enfants, complétés par des intervenants extérieurs qui apportent diversité et nouvelles conceptions et pratiques. »

Le cours de Zumba est à présent obligatoire et le plus coefficienté
Le cours de Zumba est à présent obligatoire et le plus coefficienté

« Les écoles auront ainsi un cours de Zumba  obligatoire, et une panoplie d’activités culturelles différentes animées par des intervenants temporaires, choisis parmi ceux qui ont un bon rapport avec les enfants et une envie réelle de leur faire partager leurs passions, contrairement aux professeurs sclérosés et retardataires de l’Éducation nationale », a ajouté la ministre. « Bien sûr, il y aura beaucoup plus de possibilités pour des parcours transversaux qu’à présent, il faut sortir de l’immobilisme et de la rigidité des enseignements».

La plupart des établissements ont déjà reçu l'équipement nécessaire à la réforme de leur sales de classe
La plupart des établissements ont déjà reçu l’équipement nécessaire à la réforme de leur sales de classe

Un membre du projet ajoute :

« Il faut savoir vivre avec son temps, de nos jours c’est l’outil informatique, couplé avec une connaissance pratique de l’utilisation de l’Internet et du tweeter qui compte. On a donc des modules pour apprendre à savoir mieux chercher avec son iPhone. On a aussi 8 modules différents de prévention contre la xénophobie, et 3 modules de cours sur l’Islam et les connaissances islamiques, qui permettront aux Français de renouer avec leur histoire, qui est résolument islamique. ».

Élèves pendant une activité multidisciplinaire
Élèves pendant une activité multidisciplinaire

Des réformes salutaires, qui permettront en outre de ne pas remplacer 25 000 postes d’enseignants d’ici 2020 et donc de réaliser des économies salutaires. La plupart des intervenants étant d’accord pour fournir leurs prestations bénévolement.