Il découvre chez un médium qu’il était algérien dans une vie antérieure

Antoine, 26 ans, témoigne :

« Je ne comprenais pas pourquoi dès je voyais une jupe, je me sentais soudain obligé de dire que la fille ne se respectait pas. Ni pourquoi j’étais plus dérangé par les strings que par les burqa. Ni même pourquoi ma première réaction quand il y avait un viol, c’était de défendre le violeur et de dire que la victime mentait peut-être. Et même une fois le viol prouvé, je ne pouvais pas m’empêcher de demander si la fille n’avait pas provoqué le violeur. »

Des signes qui ne trompent pas. Antoine s’est rendu chez un médium qui l’a hypnotisé et a parlé avec son ancêtre spirituel : Djamel Al Boubakil.