Un électeur de Philippe Poutou découvre que les policiers sont eux aussi des travailleurs

Le choc a été rude lorsque Jean-Michel, un habitué des manifestations du Nouveau Parti Anticapitaliste, a entendu dire à la radio que les policiers étaient des travailleurs.

” C’était comme si le monde s’effondrait… je suis tombé de ma chaise 

Jean-Michel ne voulait d’abord pas y croire. Il a appelé sa mère, son ami du bistrot, a demandé à sa fille… personne n’arrivait à le rassurer en lui affirmant le contraire.

Je n’avais jamais vu le problème sous cet angle… je voulais désarmer la police assassine, mais comment qu’ils feront pour attraper les voleurs et riposter aux tirs de kalachnikov des fichés S, j’vous l’demande ?

A 2 jours des élections, cette prise de conscience de Jean-Michel est effrayante. Espérons qu’il saura voter pour un candidat raisonnable qui fera face au parti de la haine incarné par une sale enfoirée de blonde héritière. Et s’il vote FN, qu’il crève, ce beauf ! C’est pourtant si simple de comprendre qu’il y a des gentils et des méchants travailleurs, qui eux doivent être empêchés de travailler car leur travail est néfaste. Les citoyens diplômés sauront comprendre la nuance, eux.