Emmanuel Macron rend hommage au policier Xavier Jugelé « tué par le Front National »

« Restons tous dignes », a imploré dans un émouvant discours le compagnon du policier, disant « souffrir sans haine ».

Le président de la République a rendu hommage mardi 25 avril aux forces de l’ordre lors de la cérémonie nationale dédiée au policier Xavier Jugelé, tué par Karim Cheurfi jeudi 20 avril lors de l’attentat sur les Champs-Elysées.

Il a ensuite cédé le micro à Emmanuel Macron, qui a tenu à saluer la riposte des policiers « une riposte graduée mais pas impatiente, utile comme le travail de tout un chacune et chacun ».

Le candidat d’En Marche! a ensuite salué les proches des victimes « parce qu’on ne peut pas condamner le mal sans se laisser distancer par le bien, comme beaucoup le pensent ici avec moi » puis a pointé du doigt Marine Le Pen en dénonçant « les pratiques inadmissibles d’un certain nombre de Français qui croient pouvoir faire taire le Printemps en votant pour la haine. Ce soir là, Xavier est mort par les mots plus que par les balles. Il a été tué par le Front National »

La foule a alors hué la candidate qui a dû se retirer.