Emmanuel Macron surpris en train de dessiner des croix gammées sur des tombes juives : “Je vais vous expliquer.”

Le Président Francais, Emmanuel Macron, a été surpris ce mercredi 20 février au cimetière de Passy, où il dessinait des svastika sur les tombes. Interpelé par les forces de l’ordre, il a nié toute responsabilité :

“Avec ma popularité au plus bas, il faut bien que je fasse quelque chose, quelque discours… Or les Francais adorent les discours de la Seconde Guerre Mondiale… Je comptais leur faire une surprise, en leur mentionnant Pétain et leur passé de collabo-tueurs-de-Juifs. En plus, cela aurait détourné l’attention du mouvement des gilets jaunes, qui ne s’arrêtera jamais sinon!”

Le chef de l’Etat a ensuite déploré la décision de la République d’obliger tous les Francais a avoir un gilet jaune dans leur coffre de voiture :

“Ce triste mouvement, qui rappelle les Heures Sombres de notre histoire, n’aurait jamais percé sinon… Ne permettre qu’une seule couleur, au Siècle de la Diversité, c’est vraiment du nazisme, même pour des gilets”.