Erdogan et Kim Jong-un se sentent stigmatisés par « la presse nazie occidentale »

Erdogan et Kim Jong-un se sont rencontrés hier pour parler des injustices médiatiques qui les pénalisent.

« C’est vraiment pas juste ! Nous n’avons cherché que le respect à travers nos menaces. Kim a essayé pendant des années de gagner le respect des blancs nazis en les menaçant de l’arme atomique, mais ça n’a servi à rien, il était toujours présenté comme un imbécile par la presse des croisés nazi. Moi, pour ma part, j’essaye de gagner le respect de l’Occident nazi en passant au niveau supérieur de la menace nucléaire : je menace l’Europe nazie de laisser passer tous les réfugiés et j’incite ma population à faire un maximum d’enfants qu’ils n’éduqueront pas et enverront s’échouer dans vos banlieues : ce sera la responsabilité de l’Europe nazie de les éduquer. »

Le dictateur nord-coréen s’est pour sa part contenté de réitérer sa menace atomique, indiquant qu’il fera exploser la planète entière si on n’accède pas à ses demandes. Ses demandes exactes restent un mystère pour les services secrets du reste du monde.