Fillon en direct au Trocadéro : « Je dois écouter cette foule immense »

Lors de son discours, il a appelé ses électeurs à ne rien lâcher, fustigeant les défections dans son camp et se défendant sur ses « prétendus emplois fictifs »

« La famille, c’est sacré, auriez-vous préféré que l’argent n’aille pas à une famille normale comme la mienne, et finisse dans les poches d’un couple de lesbiennes ou d’une mère célibataire du bas-peuple, le genre à voter contre la République, pour l’innommable ? »

Fillon a continué en remerciant les participants : « Cette foule immense réunie dans le 16e arrondissement de Paris en plein dimanche est une preuve de ma popularité au sein des classes populaires du peuple du pays réel du terroir français. »

500 d’après la police, 50 000 d’après les organisateurs (qui exagèrent toujours les chiffres)