Film d’un viol retrouvé dans le portable du jeune Théo

Le cas Théo, victime d’un viol à la matraque par cinq policiers racistes, a pris une tournure encore plus émouvante suite à la découverte d’un véritable film de viol retrouvé sur son portable. Un des policiers explique:

« On s’est dit que l’insistance avec laquelle il tenait à ce qu’on lui rende son portable, alors que ses avocats étaient déjà tous arrivés et étaient avec lui, était suspecte. On a voulu en savoir plus, et on est tombé sur le film d’un viol, par plusieurs individus, d’une écolière. »

Ainsi Théo, avant d’être une victime, voulait faire justice et comptait dénoncer ce crime ignoble à la police, ayant même pris un film pour faire arrêter les coupables, dont les visages n’apparaissent pas, malheureusement, sur l’enregistrement.

Le Président Hollande quant à lui a sommé la police de « rendre son portable à Théo ».