Des gestes contre le terrorisme

Rack Rogers et formateur spécialiste employé par la mairie de Londres. Il aide les citoyens à apprendre les gestes qui sauvent, les gestes contre le terrorisme :

« A chaque attentat en Europe, tous les jours, c’est entre 80 et 100% des victimes qui n’ont jamais suivi un seul cours de sensibilisation au terrorisme. Comment s’étonner, après cela, que les morts continuent d’être si nombreux ? Il faut rendre ces cours de vivre ensemble obligatoires, cela sauvera des vies. »

Au programme : comment éviter les endroits à risques,  marcher en ville du côté le plus sûr de la chaussée, choisir le bar ayant le moins de chance d’exploser et, une fois au bar, s’asseoir sur la table la moins exposée aux mitrailleuses terroristes qui pourraient faire feu, à tout moment, sur la foule.

Une initiative nettement plus responsable et citoyenne que les appels à la violence contre la diversité des gens qui cherchent à porter une arme pour riposter en cas d’attaque, selon Rack Rogers et le maire de Paris :

« On est citoyen, Français ou Européen, on respecte la diversité. Porter une arme c’est le début de la fin. Mais j’ai confiance, on a appris aux citoyens modèles à encaisser les coups dès son plus jeune âge à l’école, il faut juste savoir se protéger, dans la mesure du possible et en respectant l’autre, des balles et des voitures béliers. On étudie même avec moi quelques clefs d’immobilisation, celles qui ne mette pas en danger la vie du terroriste, dans mon module à 120 euros l’heure de self-defense (offre exceptionnelle, places limitées! le prix normal est de 260 euros, s’inscrire maintenant c’est réaliser une économie de 140 euros qui peut vous sauver la vie, n’attendez plus). Pourquoi vouloir acheter et porter une arme à feu, qui coûte presque autant que mon cours, alors qu’il suffit d’un peu de technique et de pratique ? Le but est la diversité, le vivre ensemble, pas de faire feu sur les minorités !»