La SNCF offre aux réfugiés une carte internationale “voyage d’affaire fréquent”

 « Ce n’est pas trop tôt, estime Nassim. Nous allons enfin pouvoir voyager avec des tickets, sans être obligé de frauder comme des animaux, de devoir battre des agents, parfois. »

La nouvelle carte SNCF, qui permet des voyages illimités dans les régions frontalière de la Belgique, de la France et de l’Allemagne, est en effet proposée depuis ce début de semaine, et elle gratuite pour tous les réfugiés. Des trajets obligatoires, vu que la plupart des réfugiés doivent se déplacer parfois toutes les semaines pour collecter leurs aides sociales dans les différents pays où ils sont enregistrés.

« Cela évitera les violences lors de contrôle de ticket, estime un contrôleur SNCF. En même temps, c’est plutôt un geste médiatique, car cela faisait longtemps que nous ne contrôlions plus les réfugiés, par peur de réactions violentes. »

Tout comme la carte piscine et sauna gratuite offerte par le gouvernement allemand, c’est un nouveau geste en faveur de l’accueil et l’intégration de ces populations qui ont tant souffert.