Le Louvre accusé de refouler les Français d’origines africaines et maghrébines

L’association « La Culture pour tous » dénonce une sélection raciste des visiteurs du Louvre. Cette association milite depuis bientôt 3 ans contre la « ghettoïsation culturelle » et la ségrégation des jeunes de cité dans les sorties culturelles.

« Cela fait des mois que nous enquêtons sur la sélection des visiteurs par le musée du Louvre, et, comme de nombreux musées, nous n’avons pas encore réussi à déterminer comment ils font pour avoir un public entièrement blanc. Mais il ne fait aucun doute que pour arriver à cette honteuse homogénéité, ils refoulent tous ceux qui n’ont pas la peau blanche. »

Des quotas ont été expérimentés afin de donner une chance égale aux jeunes Français de la diversité et aux jeunes Français favorisés. A tout moment, il devait y avoir autant de blancs que de personnes colorées. Le musée est malheureusement resté vide toute la journée, les touristes européens attendant dans le froid dehors. Une autre piste est donc étudiée : la propagande culturelle qui empêche aux noirs et aux arabes de s’intéresser à l’Histoire de France et du monde, à cause d’une conception ethnocentrée de la culture en France. Un fond de 20 millions d’euros est sur le point d’être débloqué par le ministère pour cette ambitieuse campagne.

Le mois dernier, le musée du Louvre avait fait scandale lorsqu’Abdallah El-Hamahmy, un Égyptien de 29 ans, s’était défendu bec et ongles contre 3 militaires qui tentaient de le refouler vers la sortie.