Les Syriens peuvent à nouveau vivre dans leur pays, déclaré sûr depuis qu’ils sont tous partis en Europe

Les Nations Unies et Bachar el-Assad ont jointement déclaré hier que la Syrie, après tant d’années de guerre, comme de non-guerre, était à nouveau un pays sûr :

«Il n’y a plus personne en Syrie, ils ont tous fuis en Europe, explique un expert. Du coup, ce n’est pas bien difficile de comprendre que la Syrie est devenu un des pays les plus sûr, clairement plus sûre que l’Allemagne à présent. »

Bachar el-Assad enjoint ses compatriote à revenir, incitations à l’appui : un mois de torture en moins pour tous les célibataires qui regagnent leur pays avant fin Juillet, et une exonération complète d’une année de prison pour toutes les familles. « En outre, nous ne torturerons pas les nouveaux-nés », a même concédé le président.

« Il n’est pas sûr que l’offre du président syrien est suffisamment alléchante, car il y a toujours une très grande compétition entre les Etats des blancs pour savoir qui bénéficiera de l’enrichissement apporté par ces populations jeunes, dynamiques et excités » met pourtant en garde Junker, le président non-élu de l’Union Européenne. « L’offre d’Angela Merkel, à savoir le logement gratuit et 1600 euros net de tout impôt par mois et par personne, même pour les terroristes et autres islamistes, reste plus alléchante pour beaucoup. »