L’OCDE prévoit une croissance « molle »

La croissance dans les pays Européens et aux Etats-Unis pourrait bien être plus faible que prévue, mais aussi peut-être plus forte, c’est la conclusion des économistes de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique, qui ont fait tourner leurs plus gros modèles de prévision sur des millions et millions de données économiques.

Une conclusion bien plus pessimiste qu’au début de la crise, donc, où l’institut projetait du 3 à 5% de croissance. Et rejoint les conclusions du Cercle des Gros Economistes de France, d’ailleurs, dont le Président a déclaré :

« Cette fois-ci, ça va pas péter, même avec l’argent gratuit pour les banques, car elles gaspillent tout en investissements bidons plus rapidement qu’on arrive à imprimer les billets. Mais 0.3% de croissance, c’est quand même de la croissance, ça justifie l’augmentation des payes de l’institut pour ses plus gros économistes. » [NDLR : la croissance du PIB est un nombre avec +/- 1% d’incertitude dans les pays concernés]

Et la croissance donc ?

« La croissance, aussi molle que ma bite. » conclut le Président.