Le loup, responsable des départs de feu simultanés

Le verdict est unanime : le loup est bien le coupable des incendies simultanés qui ravagent le Sud chaque année.

Après la thèse des mégots simultanés, celle du loup semble plus plausible. Le loup est un animal qui peut courir très vite, et faire quelques kilomètres pour vite aller faire un nouveau départ d’incendie. Il lui suffirait d’avoir un briquet, quelques molotov et la ferme intention de se venger de l’homme.

Et en effet, le loup a toutes les raisons d’en vouloir à l’homme de l’avoir massacré et chassé de son territoire. Il est donc tout à fait normal qu’il se venge : voilà qui permet d’arrêter de soupçonner inutilement les 11 539 djihadistes identifiés sur le territoire français d’avoir appliqué à la lettre ce qui est écrit dans le journal Rumiyah de l’Etat Islamique.