Macron propose d’augmenter les retraites avec l’argent des jeunes

Emmanuel Macron, prêt à tout pour ne pas la perdre face à Marine Le Pen, « candidate sérieuse » a-t-il reconnu avec crainte, a provoqué hier une polémique tout à fait inattendue en proposant une revalorisation des petites retraites. Une mesure utilisée maintes fois pour obtenir les votes des seniors, mais qui, si elle continue de plaire à la majorité des retraités, commence à déplaire à d’autres, comme à madame Michon, retraité du Var :

« On nous les revalorise, ces retraites, tous les ans, bientôt tous les mois ! C’est juste impossible de se souvenir, à la fin, de combien on doit être payés ! Moi, ça me donne de ces montées de stress à chaque fois que je me rends à la banque pour retirer mon dû! »

« En outre, tous les candidats proposent la même chose » rajoute monsieur Franchard, retraité dans les Alpes-Maritimes. «  S’ils veulent créer du pouvoir d’achat, qu’ils détaxent donc, pour les personnes âgées, les loyers des appartements qu’on loue à prix d’or aux étudiants, là où parlera de sommes significatives. Cette revalorisation de quelque mille euros, c’est vraiment des miettes, on nous prend pour des mendiants ou des étudiants, je ne sais pas, mais on se fout clairement de notre gueule. »

Macron la joue fin en améliorant la qualité de vie des seniors, étant donné que depuis des décennies, toutes les élections françaises ont été déterminées par le choix des plus de 60 ans.