Il met le feu à sa propre voiture pour protester contre la police

Salem, 37 ans, s’est senti directement concerné lorsqu’il a eu vent de l’affaire du viol présumé de Théo par une matraque télescopique.

“Au début j’ai cru que c’était un babtou Théo, vas-y je m’en battais les couilles. Puis 3 jours plus tard j’ai appris que c’était un des nôtres, de la téci, alors j’ai décidé de faire quelque-chose”

C’est à ce moment que le drame s’est passé. Salem ne s’était pas garé à l’endroit habituel “le fils de pute de voisin il avait pris la place où je me garais d’habitude.”

Avec un chiffon, un briquet et un pied de biche, le jeune défavorisé met le feu au véhicule qui s’avérera être le sien.

“Si c’est arrivé c’est la faute de l’Etat français, moi je rigole pas. Vous allez me rembourser ma voiture vous les Français !”