Il met le feu à sa propre voiture pour protester contre la police

Salem, 37 ans, s’est senti directement concerné lorsqu’il a eu vent de l’affaire du viol présumé de Théo par une matraque télescopique.

« Au début j’ai cru que c’était un babtou Théo, vas-y je m’en battais les couilles. Puis 3 jours plus tard j’ai appris que c’était un des nôtres, de la téci, alors j’ai décidé de faire quelque-chose »

C’est à ce moment que le drame s’est passé. Salem ne s’était pas garé à l’endroit habituel « le fils de pute de voisin il avait pris la place où je me garais d’habitude. »

Avec un chiffon, un briquet et un pied de biche, le jeune défavorisé met le feu au véhicule qui s’avérera être le sien.

« Si c’est arrivé c’est la faute de l’Etat français, moi je rigole pas. Vous allez me rembourser ma voiture vous les Français ! »