Le pack anti-terrorisme rendu obligatoire en Espagne

La panoplie antiterroriste des civils européens actuels a de beaux jours devant elle (les européens, un peu moins).

Le célèbre pack anti-terrorisme, que bon nombre de citoyens européens transportent déjà, de leur propre chef, lors de leurs promenades dans les capitales européennes, a été rendu obligatoire hier par l’Etat espagnol, qui est passé en état d’alerte 4 virgule 5.

La panoplie antiterroriste des civils européens actuels a de beaux jours devant elle (les européens, un peu moins).
La célèbre panoplie anti-terroriste des civils européens actuels a de beaux jours devant elle (les européens, un peu moins).

Le responsable de la police espagnole a d’ailleurs expliqué l’approche du gouvernement:

« L’Etat d’alerte 5 (NDR: l’état d’alerte maximal en Espagne) correspondra à un nounours encore plus gros. Ainsi, les citoyens européens montrent qu’ils sont prêts, qu’ils font tout leur possible pour que les terroristes échouent dans leurs plans: ces gens n’auront pas notre haine. Ni maintenant, ni jamais. Il continuera d’y avoir encore plus de ch’tites fleurs après chaque corps de blanc pulvérisé, et l’Etat a augmenté ses capacité à déployer des fleurs roses additionnelles sur le terrain, suivant les besoins du moment. Il n’est donc aucunement nécessaire de fermer nos frontières aux pays du Magreb, car cela s’appelle le repli sur soi, le repli identitaire, et c’est impensable. Nous avons déjà constitué des stocks de nounours dans toutes nos grandes villes et sommes en capacité de tenir tête à dix fois plus de terroristes que maintenant. »

Certains nounours ont été construit pour les explosions de grandes envergures, avec des modèles pouvant couvrir jusqu'à 100 morts.
Certains nounours ont été construit pour les explosions de grandes envergures, avec des modèles pouvant couvrir jusqu’à 100 morts.