La petite fille qui tweetait sous les bombes à Alep apporte son soutien à Emmanuel Macron

C’est un soutien de plus pour le candidat d’En Marche, et non des moindres.

La petite Bana, connue pour avoir raconté sa vie quotidienne dans un Alep assiégé sur twitter à l’aide de sa maman, la jeune fille est devenue un symbole des enfants victimes de la guerre.

Aujourd’hui en sécurité, elle appelle à voter Emmanuel Macron :

« Monsieur Macron m’a convaincue » admet-elle. « Je crois que le tournant c’est lorsqu’il a hurlé C’EST NOTRE PROJET, je n’avais jamais vu une ferveur pareille. Certains disent que son discours est vide, qu’il n’a pas de programme précis, mais je ne suis pas d’accord : il a une vision, de l’énergie, une expérience dans la banque qui lui permettra de résoudre les problèmes du chômage et de l’islam radical… à moi en tout cas, victime de la violence humaine, il me donne un nouvel espoir. »

Notre équipe a eu la chance de recueillir ce touchant témoignage grâce à SFR Presse et au laboratoire Servier qui ont sponsorisé et organisé cette rencontre.