Le PS appelle à voter Macron

Le Président François Hollande a donné les signes que son parti appellerait à voter Macron, si le futur président se retrouvait au deuxième tour face à Marine Le Pen.

« C’est vrai, il n’a pas de programme, ou plutôt son programme est bricolé de toutes pièces, a reconnu le président sortant. Pourtant, il dit vrai quand il affirme qu’avoir un programme pour ne pas le suivre n’est pas nécessairement mieux que n’avoir pas de programme du tout. Moi-même, j’avais un programme. Est-ce que ça fait de moi un meilleur Président ? Je vous le demande. L’important, c’est bien que Marine Le Pen ne soit pas élue, que les Français ne retrouvent jamais leur souveraineté nationale. »

Pour la ministre du Travail Myriam El Khomri, le problème de la montée de Marine Le Pen est un problème à court terme :

« Ce sont surtout les ouvriers qui votent pour elle. Or, grâce à nos politiques économiques, il n’y aura bientôt plus d’ouvrier en France. Donc, le problème de l’extrême droite est un faux problème. Bien sûr nous appelleront à voter Macron, mais nous resteront résolument de gauche, et cela ne gênera personne ».

Le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian se dit quant à lui prêt à appeler l’armée, si le pire scénario venait à se produire et que le parti d’extrême-droite venait à s’emparer du pouvoir en France, élu par un électorat manipulé et islamophobe.