Des réserves de Blancs mises en place à Grigny

C’est une initiative singulière des pouvoirs publics qui prend place à Grigny, dans l’Essonne (91). En effet, suite à l’exode des populations autochtones françaises dans ces quartiers, la minorité restante a bien du mal à conserver son identité. Pour lui permettre de continuer à vivre avec ses coutumes tribales, chrétiennes et occidentales, des réserves ont été créées, dans lesquelles ces populations peuvent s’épanouir. Les habitants du quartier les surnomment affectueusement les « Natif-Français » ou encore les « Sales babtous ». Une belle initiative qui s’inscrit dans la lignée historique de préservation du patrimoine historique du pays.

Les pouvoirs publics envisagent également, faisant écho à cette mesure, de créer un Musée des anciens habitants, pour préserver la mémoire de la culture de ces populations.