Révolution : BuzzFeed décide d’embaucher un journaliste

BuzzFeed France a annoncé ce matin le recrutement d’un journaliste au sein de la rédaction, une grande première pour le journal en ligne implanté dans l’Hexagone en 2013. « Il s’agit d’une expérimentation éphémère dans le cadre d’un projet pilote » , a tenu à rassurer la rédactrice en chef Cécile Dehesdin. Au sein de l’équipe de rédaction, l’inquiétude gronde et les appels à la grève se multiplient.

« On se sent carrément trahis »

La direction de BuzzFeed essaye de se montrer rassurante, mais « dans l’équipe, nous ne sommes pas dupes, on se sent carrément trahis« , soupire Jules Darmanin au téléphone. Pour ce fringant trentenaire qui se présente comme « reporter » pour BuzzFeed France, il pourrait s’agir là d’une « manœuvre de la direction pour opérer un changement radical dans la ligne éditoriale à l’approche des présidentielles ».

D’après une source interne qui tient à rester anonyme, la fréquentation de Buzzfeed aurait chuté de 28% depuis l’élection de Donald Trump : « Avant, il suffisait de poster un article du genre « les 20 meilleurs tweets de la semaine qui prouvent que Donald Trump est une langouste » ou bien « Bouleversant : contre le FN, ce réfugié érythréen transexuel pose en tutu sur Facebook », et paf, on générait 600 000 clics. Mais là, depuis la bérézina du 20 janvier et l’offensive de la fachosphère qui nous accuse en permanence d’être nous-mêmes des faiseurs de fakes news, on sent que notre lectorat se délite. »

« On ne va pas se laisser faire »

Contre cette petite révolution, la fronde s’organise d’ores et déjà au sein de BuzzFeed France. « On ne va pas se laisser faire, s’étrangle David Perrotin au téléphone, nous sommes déterminés à ne pas laisser passer ça et nous avons posé un préavis de grève. »

Pour l’instant, la direction de BuzzFeed ne prend guère au sérieux la grève imminente. Cécile Dehesdin n’a pas souhaité nous répondre, mais Fatoumata, la femme de ménage des locaux de BuzzFeed, pouffe de rire : « Si les rédacteurs font grève, personne ne s’en rendra compte. Cette bande de petits branleurs, ils arrivent à 11h30 au bureau, regardent des vidéos de chatons, vont prendre un Grec à côté, et ensuite, ça glande sur Facebook jusqu’à 18h00. D’ailleurs, avant que vous me contactiez, je ne savais même pas que ces gens étaient payés pour venir ici. »

Mais qu’à cela ne tienne, David Perrotin et Jules Darmanin entendent bien mettre la direction face à ses responsabilités. Pour leur collègue Marie Kirschen, « si on embauche un journaliste, on va totalement perdre l’ADN de BuzzFeed. Ce qui fait notre force, c’est justement nos profils décalés, on vient tous d’horizons différents. Avant d’écrire pour BuzzFeed, David vendait des porte-clés en scoubidous sur les marchés avec ses amis punks à chiens, Jules était stalker Facebook professionnel dans un cabinet d’avocat spécialisé dans les divorces, et moi, je dirigeais une association pour le recyclage écocitoyen du sang menstruel. La diversité, c’est ça notre vraie richesse. »