Un mégot de cigarette serait à l’origine de l’accident du 11 septembre 2001

Après avoir déterminé que plus de 750 hectares avaient été ravagées par un mégot de cigarette, les enquêteurs se sont demandés si le World Trade Center ne s’était pas tout simplement effondré sous la chaleur d’un incendie provoqué par un mégot de cigarette.

Selon Emmanuel Macron, ce serait le réchauffement climatique qui serait en cause. Les enquêteurs n’ont pu se résigner à une simple affirmation du président, ils ont donc poursuivi les recherches et ont déterminé qu’un certain nombre de gens qui travaillaient dans le World Trade Center étaient des fumeurs.

« Il n’est pas impossible que l’un des milliers de fumeurs qui travaillaient là-bas ait jeté un mégot. C’est un geste anti-citoyen tout à fait courant dans nos sociétés capitalistes ravagées par l’individualisme » nous assure l’inspecteur Alphonse Mounier.

Ce serait donc la fachosphère qui aurait transformé, par la magie noire d’internet, un banal accident en un acte de terrorisme preuve d’un prétendu choc des civilisations. Alors même que nous savons qu’il n’existe qu’une seule civilisation, une seule humanité, une seule race, une seule famille : l’Humain.