Yémen : La bombe qui a tué 40 futurs poètes et ingénieurs a été vendue par les Etats-Unis

La bombe qui a 40 enfants, larguée sur un bus dans un raid aérien attribué à la coalition menée par l’Arabie saoudite dans le nord du Yémen, a été commercialisée par les Etats-Unis dans le cadre d’un accord entre le département d’Etat et Ryad, selon CNN.

C’est donc une fois de plus la faute des blancs, qui ont vendu des armes terribles à des peuples autrefois pacifiques. Jamais l’Arabie Saoudite n’aurait développé seule des armes capables de tuer des enfants dans un bus, et jamais la Chine ne leur aurait vendu de pareilles horreurs.

Mais comme d’habitude, les capitalistes impérialistes américains ont réussi à persuader ces hommes de paix d’acheter leurs armes, ce qui les a ensuite poussé à vouloir les utiliser. Rappelons que le même phénomène se passe avec les citoyens américains qui achètent des armes à feu… puis se réveillent un jour avec des envies de massacrer leurs compatriotes.